La micro-nutrition et la macro-nutrition


 Quelle est la répartition de nos besoins en macronutrition ?

Par le Dr. B.K.

Les macronutriments sont des nutriments de l’alimentation qui sont les sources clé de l’énergie c’est-à-dire les protéines, les glucides et les graisses.

On parlera de ration alimentaire équilibrée quand celle-ci se composera de la manière suivante :

Glucides : 55% de l’apport calorique total

Protides : 30% de l’apport calorique total

Lipides : 15% de l’apport calorique total

Il faudra d’autre part respecter certaines données à savoir :

Pour les glucides, consommer des sucres sous forme non raffinée sans dépasser 10% de l’apport énergétique total

En ce qui concerne les lipides, l’apport d’origine végétale doit être au moins de 40%

Enfin pour les protides, le rapport doit être équilibré entre les protéines d’origine animale et celles d’origine végétale.

Il faut savoir qu’1 g de protides fournit 4 Kcal, 1g de lipides fournit 9 Kcal et 1g de glucides fournit 4 Kcal.

En résumé, l’apport énergétique recommandé en Kcal/jour pour une femme à l’âge adulte avec une activité physique moyenne habituelle se situera à 2000 Kcal et celui de l’homme se situera à 2700 Kcal.


Haut

 Quelle est la différence entre les glucides rapides et les glucides lents ?

Les glucides également appelés sucres ou hydrates de carbone, sont la principale source d’énergie de l’organisme.
On les trouve essentiellement dans le règne végétal :
Amidon : légumineuses, céréales
Saccharose : betterave ou canne à sucre
Fructose : fruits

Mais certains ont une origine animale :
Lactose : lait
Glycogène : muscles et foie

Les glucides sont classés en 2 catégories :

1/ les sucres rapides
Ce sont des molécules de sucre très simples dites « à chaîne courte ». Ils sont solubles dans l’eau et confèrent un goût sucré aux aliments. Ils sont représentés par :

  • Le glucose présent en l’état dans les fruits et les légumes principalement
  • Le fructose, présent dans les fruits mais également dans le miel
  • Le saccharose (sucre de table)
  • Le lactose (sucre du lait) présent dans le lait et les produits laitiers frais (yaourt, fromage blanc…) mais très peu dans les fromages affinés.

2/ Les sucres lents
Ce sont des glucides dits « à longue chaîne » ou sucres complexes. Ils n’ont pas de goût sucré et sont insolubles dans l’eau froide. Ils sont constitués de molécules de glucose liées les unes aux autres et pour cette raison ont été appelés « glucides d’absorption lente ».
Ils sont représentés par :

  • L’amidon des végétaux présent dans les céréales et leurs dérivés, la pomme de terre, les légumes secs, les fruits secs oléagineux.
  • Le glycogène des animaux

C’est sous forme de glucose que les sucres passent dans le sang. C’est pourquoi les sucres simples ont été appelés rapides, car on pensait qu’ils arrivaient plus vite dans le courant sanguin. Or, on s’est rendu compte que c’était ce qu’on consommait en même temps (fibres, protéines, lipides) qui avait une influence sur la vitesse d’absorption. Ainsi, un sucre rapide n’est pas nécessairement digéré rapidement s’il est absorbé avec d’autres aliments.


Haut

 Qu’est-ce que la glycémie ?

La glycémie, c’est la quantité de sucre dans le sang. La glycémie est d’environ 0.8 à 1g par litre de sang.
Si on en a moins, on peut faire une hypoglycémie et si on en a plus, on parle d’hyperglycémie.
Dans la régulation de la glycémie interviennent des hormones :

  • L’insuline est une hormone hypoglycémiante : quand la glycémie a tendance à atteindre des valeurs inférieures à la normale, suite par exemple à une sécrétion trop importante d’insuline, c’est l’hypoglycémie. Elle s’accompagne d’une sensation de faim impérieuse, d’une fatigue brutale…
  • L’adrénaline et le glucagon sont des hormones hyperglycémiantes qui favorisent une remontée de la glycémie rapidement (20 minutes environ)

Face à un petit malaise hypoglycémique, il ne faut jamais grignoter « sucré » car la brusque remontée de la glycémie entraînera une décharge d’insuline, provoquant rapidement une hypoglycémie réactionnelle. Pour éviter les manifestations d’hypoglycémie, il faut rééquilibrer le repas responsable en ajoutant par exemple des fibres alimentaires et des protéines au petit déjeuner si l’hypoglycémie a lieu dans la matinée.


Haut

 Qu’est-ce que les graisses et les sucres cachés ?
Où les trouve-t-on ?

Les graisses cachées, on les trouve :

Surtout dans : la charcuterie, les viandes grasses, les oeufs, les fromages gras, la pâtisserie à la crème et au beurre

Très peu dans : certains poissons (cabillaud, dorade, églefin, lieu, merlan, raie, sole…)

Peu dans : cheval, foie, veau, volaille

Les sucres cachés, on les trouve :

Surtout dans : les entremets, yaourts, crèmes, flans, chocolat en poudre ou en plaque, bonbons, confiseries, biscuits, gâteaux, boissons (limonades, sodas, bitters, tonics …)


Haut

 Quel rôle jouent les protéines dans notre organisme ?

Ce sont les constituants de tous nos tissus : muscles, peau, cheveux, ongles, organes (foie, coeur…) ; nos enzymes, nos hormones, nos anticorps sont des protéines.

Elles sont constituées d’acides aminés (une vingtaine dont 8 sont dits essentiels car l’organisme ne peut les fabriquer et doit obligatoirement les recevoir dans son alimentation).

Les protéines ne peuvent être mises en réserve par l’organisme, il faut donc un apport journalier quantitatif et qualitatif correct. Dans le cas contraire, il peut y avoir atteinte des masses musculaires et organiques.

Les protéines ont une double origine alimentaire :

Animale : viande, poisson, oeuf, produits laitiers
Végétale : céréales et dérivés (riz, maïs, pâtes, pain, semoule), soja, légumes secs…

Les protéines ont deux rôles principaux :

Un rôle biochimique : les acides aminés servent à la fabrication des enzymes et de certaines hormones.
Un rôle de construction : les protéines apportent à l’organisme l’azote dont il a besoin pour son édification, participant ainsi à la construction des tissus.

Les besoins en protéines sont d’environ 1g par kilo de poids corporel et par jour. Ces besoins augmentent chez le sportif, l’enfant et le travailleur de force.
En diète protéinée, l’apport conseillé est de 1.2g par kilo de poids idéal par jour chez la femme et de 1.5g par kilo de poids idéal par jour chez l’homme. Il est essentiel qu’il s’agisse d’un apport de protéines de haute valeur biologique exprimé par un indice chimique protéinique supérieur à ou égal 100.


Haut

 Quel est le rôle de l’insuline ?

Par le Dr. B.K.

L’insuline qui est une hormone hypoglycémiante est fabriquée naturellement dans l’organisme par votre pancréas : elle a pour but essentiel d’empêcher que la glycémie ou taux de sucre ne monte trop ou ne baisse trop.

En résumé, lorsqu’un individu mange du sucre, il existe un pic glycémique systématique (augmentation du taux de sucre dans le sang). Ce taux de sucre va se normaliser rapidement grâce à l’insuline. En effet, l’insuline est une hormone qui se charge de faire rentrer le sucre dans les cellules et ainsi faire diminuer la concentration au niveau sanguin. En cas de sécrétion d’insuline inappropriée, par exemple en quantité trop élevée, cette hyperinsulinémie va entraîner des risques d’hypoglycémie et donc des soucis de fringale ou des « rages de sucres » indépendantes de votre volonté.


Haut

 Que sont les neurotransmetteurs et quels rôles jouent-ils dans la perte de poids ?

Par le Dr. B.K.

 
Equilibre nerveux

DYNAXO

Compléments Alimentaires

Pilulier de 60 gélules
L-tyrosine, L-taurine, magnésium marin, vitamines B3-B2-B6-B9-B12, cuivre.

19,00 €
 
 
 
Equilibre nerveux

SAFRAXOLITE 5HTP

Compléments Alimentaires

Pilulier de 60 gélules.
Griffonia à 10% L5HTP, magnésium marin, safran à 2% Safranal, vitamines B3 et B6, cuivre.

27,00 €
 

Par définition, un neurotransmetteur est une molécule libérée par le neurone (cellule du cerveau) qui lors d’une stimulation va se fixer au niveau d’un récepteur d’un autre neurone, ce qui va permettre la transmission de l’influx nerveux et par conséquent, entraîner diverses actions au niveau du système nerveux central.

On distingue 2 grandes classes de neurotransmetteurs : les dopaminergiques comprenant la dopamine et la noradrénaline et les sérotoninergiques comprenant le 5HTP et la sérotonine .

Chaque neurotransmetteur joue un rôle important dans le déroulement de votre programme d’amaigrissement.

La dopamine doit agir comme un starter de la phase d’amaigrissement et est préférentiellement utile le matin d’où l’importance du sachet protéiné et /ou du petit-déjeuner protéiné le matin ; en cas de carence en dopamine, vous serez beaucoup moins motivé(e) pour entreprendre votre régime, vous risquez de stopper celui-ci de façon précoce ; il sera donc souhaitable d’effectuer une supplémentation micronutritionnelle avec des compléments permettant cette synthèse de dopamine.(prendre une gélule de DYNAXO avant le petit déjeuner et dans la matinée) .

L’autre neurotransmetteur essentiel dans le bon déroulement d’une phase d’amaigrissement est la sérotonine. Cette sérotonine est indispensable pendant et/ou après régime protéiné afin d’envisager un bon maintient de la perte de poids ; en effet, cette sérotonine va réguler votre appétence au sucre, votre vulnérabilité au stress et corrigera probablement certains troubles du sommeil.

Une supplémentation en compléments micronutritionnels à base de sérotonine est importante à la fin ou au moment de votre programme d’amaigrissement ; cette supplémentation se fera préférentiellement dans la soirée vers 17 h (1 à 2 gélules de SAFR’AXOLITE).


Haut

 Pourquoi est-il important de protéger sa flore intestinale ?

Par le Dr. B.K.

Dans tout programme amaigrissant, il est souhaitable d’avoir une flore intestinale équilibrée et ceci pour plusieurs raisons :

Il existe un apport important de protéines dans le régime AXOVITAL, il est donc nécessaire que ces protéines soient digérées par les bactéries de nos intestins, ce qui évitera des effets secondaires sur le plan digestif (troubles de la digestion, flatulences, troubles du transit…).

On sait que les bactéries de notre flore intestinale secrètent des substances appelées endotoxines qui favorisent le phénomène d’hyperperméabilité intestinale (passage de substances entre les cellules de l’intestin) et donc qui favoriseraient l’inflammation intestinale ; l’intestin ne se comporte plus alors comme une barrière et laissera passer certains aliments qui peuvent être préjudiciables à l’amaigrissement.

Des tests biologiques d’hyperperméabilité intestinale existent, votre médecin micronutritionniste pourra vous les proposer, ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.


Haut

 En quoi la détoxification est-elle importante ?

Par le Dr. B.K.

 
 
Vitamines et/ou Minéraux et/ou Oligo-éléments et/ou Antioxydants

AXO.PH

Compléments Alimentaires

Pilulier de 60 gélules
Alcalinisant.

10,00 €
 

Elle est importante en cas de prise médicamenteuse, pour favoriser l’élimination des métabolites des médicaments en stimulant certaines phases de détoxification hépatique ; on privilégiera pour ceci une plante à multiples actions dont celle de détoxification : le curcuma.

Cette plante contenu dans AXOVITAL DETOX plus de son action détoxifiante a également une action anti-acide de par son PRAL négatif et a donc un pouvoir alcalinisant ; or la santé dépend d’un équilibre subtil entre les bases alcalinisantes et les acides présents dans notre corps : tout déséquilibre de cette balance engendre des troubles au niveau de la santé.

En raison de nos habitudes alimentaires et du mode de vie que nous menons, l’équilibre acido-basique est rompu ; en effet, nous tendons de plus en plus vers une acidification de notre corps.

La plupart d’entre nous est donc incapable de neutraliser et d’éliminer ces substances d’où l’importance d’une détoxification de « ces acides ».

Beaucoup d’acides sont le résultat de mauvaises transformations biochimiques dues à une carence en vitamines et oligoéléments ; de plus, le stress, le manque de sommeil augmentent le taux d’acidité du corps d’où la nécessité de favoriser cette détoxification par les reins, le foie et par la peau.

Il faut donc stimuler l’action de détoxification pour éliminer quotidiennement les déchets produits par notre organisme.

De plus une faiblesse hépatique et pancréatique entraînera une mauvaise alcalinisation de notre bol alimentaire ; il y aura donc une acidification plus importante qui se traduira par l’apparition de troubles liés à cette acidité à savoir peau sèche, irritée, présence de crevasses, brûlures urinaires, douleurs articulaires, tendinites,…

Afin de lutter contre l’acidité de cet organisme et afin de favoriser la détoxification hépatique, on peut utiliser le AXOVITAL DETOX à raison de 3 gélules par jour couplé à AXOpH :2/j


Haut

 Quel est le rôle des antioxydants ?

Par le Dr B.K.

 
Vitamines et/ou Minéraux et/ou Oligo-éléments et/ou Antioxydants

VITAXONE

Compléments Alimentaires

Pilulier de 60 gélules
Lithothamne algue, multi-vitamines, minéraux et oligo-éléments.

19,00 €
 
 
 
Vitamines et/ou Minéraux et/ou Oligo-éléments et/ou Antioxydants

AXOMEL

Compléments Alimentaires

Pilulier de 60 gélules
AXOMEL prépare la peau au soleil et diminue le risque inflammatoire.
Extrait de pulpe de melon (SOD), gluconate de zinc, levure au sélénium

27,00 €
 

Le rôle des antioxydants est de protéger les cellules contre les méfaits des radicaux libres.

Les radicaux libres sont des petites molécules qui entraînent des dommages au niveau des cellules de notre organisme en accélérant leur vieillissement et provoquant une mort cellulaire plus précoce.

On sait maintenant grâce à plusieurs études, que la pathologie du vieillissement est essentiellement due à cette hyperproduction de radicaux libres (athérosclérose, cataracte, DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age), pathologie dégénérative du système nerveux, diabète,…).

Les antioxydants agissent à la fois comme protecteurs des cellules et comme agents de prévention de nombreux problèmes de santé.

Il existe une grande variété d’antioxydants provenant de sources diverses et qui présente des bienfaits sur plusieurs systèmes et organes.

Ces antioxydants sont retrouvés dans notre alimentation sous forme de légumes et de fruits qui sont la meilleure source d’antioxydants.

Malheureusement, le mode de vie moderne favorise la production par l’organisme de nombreux radicaux libres.

Il est donc souvent nécessaire d’avoir recours à une quantité accrue d’antioxydants et dans ce cas d’avoir recours à une supplémentation.

Cette supplémentation se fera de préférence avec des complexes contenant de nombreuses vitamines et oligoéléments à dose micronutritionnelle tel VITAXONE gélules qui permettra d’éliminer un excès de radicaux libres, ou bien avec des antioxydants qui empêcheront la formation des radicaux libres ;actuellement le plus puissant produit antiradicalaire est tiré d’un extrait de melon ;il s’agit d’AXOMEL.

Votre médecin pourra s’aider d’examens biologiques pertinents de façon à calculer votre degré de stress oxydatif et ainsi savoir si vous produisez ou non trop de radicaux libres.

Un nombre important de pathologies pourra ainsi être contrôlé.


Haut